Orientation

Mettre la personne au contact de ses aspirations, lui faire prendre conscience de ses talents, favoriser son affirmation et l’aider concrètement dans son choix.

Les consultants de Polyways, forts de leurs expériences auprès des adultes et au sein des organisations, ont développé une méthode spécifique d’orientation des jeunes. Celle-ci associe aux questionnements d’orientations initiales, la réalité vécue du travail, les enjeux d’évolution et les aspects en lien avec les cadres d’insertion.

Une démarche par étapes :Orientation

  1. Ecouter et poser clairement la demande
  2. Définir des objectifs concrets, atteignables
  3. Réaliser le bilan d’orientation (dont la progression est détaillée ci-après)
  4. Elaborer le rapport issu du bilan d’orientation
  5. Poursuivre et valider les conclusions de la démarche au travers d’une enquête

Une progression favorisant chez l’individu l’émergence de voies d’orientations professionnelles et de l’autonomie

  • Préciser les ressources issues de l’éducation et l’identité de la personne
  • Améliorer pour la personne, via échanges et tests, sa connaissance de sa personnalité, de son fonctionnement, de ses intérêts, de ses valeurs et de ses aspirations
  • Par échanges, inductions, analyses, co-constructions, poser des voies d’orientations réalistes et cohérentes
  • Apporter un support à la démarche de recherche de l’organisme de formation.

Des ressources et des éléments de restitution clairs

  • Un(e) consultant(e) senior spécialiste de l’orientation et des carrières, bénéficiant de l’appui, de l’expertise et du réseau des autres consultants du cabinet
  • Trois séances de deux heures en face à face individuel précédées d’un contact visant à poser la demande
  • Des tests de personnalités (Golden) et inventaires d’interêts (Strong) issus d’éditeurs réputés et sérieux
  • L’accés à nos bases documentaires (livres, revues et internet – dont CIDJ)
  • Deux rapports de 15 et 20 pages en lien avec la personnalité, le fonctionnement et les intérêts
  • Une synthèse rédigée par le consultant reprendant les points clefs issus des trois séances, les voies d’orientations priviligiées, un plan d’actions

2 échecs scolaires sur 3 liés à une mauvaise orientation

Effectuer un choix professionnel implique d’intégrer de multiples facteurs en leur donnant le niveau d’importance qui convient

Cet exercice, délicat à pratiquer seul, constitue une partie importante de notre apport.


Les écueils les plus souvent observés sont les suivants:

  • Ne prendre en compte que l’indication unique du critère de réussite scolaire.
  • Se laisser submerger par l’urgence de dates butoirs.
  • Se contre définir par apport à (ou imiter) un membre de la fratrie.
  • Suivre les amis dans la même école ou préférer la proximité du lieu d’enseignement.
  • S’inscrire en conformité au projet parental.
  • Préférer la désirabilité sociale d’un métier à ses débouchés ou à son intérêt.
  • Choisir un métier dans l’air du temps par absence d’investigation personnelle.
  • Prendre l’option du « mieux disant social » ou de « la voie royale »
  • Reporter le choix dans le temps en s’orientant vers des filières dites généralistes
  • Penser que l’on peut facilement transformer un loisir ou une passion en activité professionnelle
  • Eviter ce que l’on aime pas en pensant que par ce biais on trouvera ce que l’on aime
  • Enfin, pour les parents, passer du trop directif, au « je le laisse libre » (entendre livré à lui -même).

Pour plus d’informations, nous contacter